Du TAC au TAC

Quand les ados s’emparent de l’écriture théâtrale contemporaine

Accueil > Témoignage participation projet > On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans

On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans

mercredi 8 mars 2017, par Laura Tirandaz

PRESENTATION

J’interviens en tant que dramaturge cette année dans le lycée Capdepon, à Lyon, avec la classe de Philippe Labaune, metteur en scène et professeur de lettres.

LE PROJET

  • Résumé

Nous nous appuyons dans ce projet sur 6 textes courts issus d’une commande de théâtre marionnette. Ces textes ont été rédigés par des élèves de 2ème année de l’ENSATT.
Nous lisons dans un premier temps les textes avec les élèves et débattons ensuite ensemble.
Les élèves rencontrent l’auteur du texte la séance d’après et échangent avec elle ou lui.
Une mise en lecture est prévue à la fin de l’année, avec tous les élèves (dans et hors du lycée).

  • Pourquoi est-il génial ?

Parce qu’il développe l’autonomie des élèves. Ils peuvent ainsi dire librement ce qui leur plaît/déplaît (en argumentant bien sûr). Nous ne sommes pas dans une analyse de texte au sens strict, mais plus une critique - résolument subjective des textes.

Ce projet pose aussi la question du comité de lecture, du fait que les élèves discutent entre eux et non seulement avec un prof et/ou artiste. Les textes sont courts ce qui permet de pouvoir les lire ensemble, et pour les élèves d’avoir un regard qui englobe chacun des textes (et pas seulement quelques scènes). Cela permet de se rendre compte du traitement, du style, de la langue du texte (surtout quand par hasard une thématique est commune).

DIFFICULTES DU PROJET

  • La participation
    Parvenir à ce que les séances ne reposent pas toujours sur les quelques élèves qui participent naturellement. Arriver à engager la parole avec d’autres plus réservés.
  • Le suivi
    C’est une chance de pouvoir suivre une classe sur plusieurs mois, de pouvoir connaître les prénoms, de voir changer aussi les points de vue, de voir l’ouverture que ce genre de projet peut créer pour un lycéen...

SAC A IDEES

  • Sortir de l’école
    Nous avons tenté de sortir du lycée pour ce comité, de quitter le cadre scolaire. Nous nous sommes par exemple rendu dans un bar à la Guillotière.
  • Textes courts, temps long
    Nous avons choisis d’utiliser dans ce projet des textes courts. Ils permettent aux élèves de rapidement s’en saisir et d’avoir une vue globale du texte. Les deux séances par texte ont permis de délier la parole et d’approfondir...
  • Autonomie des ados
    Pousser à la prise de parole devant l’auteur (ce sont les élèves qui doivent l’accueillir et animer la rencontre).
  • Question d’âges
    Le fait que les auteurs des textes soit eux aussi des élèves, les tranches d’âges entre les ados du lycée et les auteurs étaient moindres. Cela a permis de simplifier le dialogue.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.