Du TAC au TAC

Quand les ados s’emparent de l’écriture théâtrale contemporaine

Accueil > Témoignage participation projet > CoDEC / Comité de Découverte des Ecritures Contemporaines

CoDEC / Comité de Découverte des Ecritures Contemporaines

mercredi 8 mars 2017, par Elodie Nosjean, Véronique Labeille

PRESENTATION

Destiné aux jeunes en recherche d’emploi, le CoDEC est un Comité de Découverte des Écritures Contemporaines mené par la compagnie Traversant 3 depuis 2012. C’est une ressource pour la mission locale de Lyon.

Au travers d’ateliers de théâtre / vidéo / photo / lecture / plastique, nous avons abordé dans ce projet la thématique de l’identité, du temps et du voyage.

Nous avons pour cela utilisé les textes suivants :
- 2084 de Philippe Dorin
- Autrefois, Aujourd’hui, demain de Françoise de Chaxel
- A la Périphérie de Sedef Ecer.

LE PROJET

  • Résumé

Mettre à disposition des jeunes en recherche d’emploi les outils nécessaires à leur insertion professionnelle via le théâtre, ses jeux, ses formes, ses écritures.

  • Venez, c’est génial !

Le CoDEC n’est pas un atelier de théâtre à proprement parler. Nous utilisons plutôt les outils du théâtre pour offrir à des jeunes un espace-temps dédié au jeu et à l’expression de soi afin de leur (re)donner confiance et estime d’eux-mêmes.

QUESTIONNEMENTS

En vrac :
Comment intéresser le plus de participants ?
Comment créer un groupe homogène, une équipe, malgré les disparités ?

PETITE PEPITE

  • Utiliser d’autres outils que le corps et le texte pour faire du théâtre : la vidéo, la photo et le travail plastique permettent, entre autres, de garder une trace des ateliers et de valoriser le travail effectué.
  • Avec une fréquentation parfois en pointillé du fait de la recherche d’emploi des jeunes, nous avons dû construire des séances qui pouvaient fonctionner en « one shot ».
    Nous avons par exemple inventé une formule où nous mettons en scène sur une seule séance un diaporama et sa bande son :
    - Nous travaillons sur des extraits de texte.
    - Nous les mettons en voix.
    - Nous enregistrons une captation sonore.
    - Ensuite nous « mettons en scène » ces extraits avec les jeunes au moyen d’objets ou détails du corps mis en jeu.
    - Nous faisons une série de photo.
    - Ces photos seront ensuite synchronisées avec la prise de son.
    Nous avons ainsi créé en une séance une sorte d’animation photo/son en diaporama

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.