Du TAC au TAC

Quand les ados s’emparent de l’écriture théâtrale contemporaine

Accueil > Textes > Extrait Jérémy Fisher

Extrait Jérémy Fisher

mercredi 29 mars 2017, par Mathilde

// extraits

- - - - -

Jérémy
’’ Tout a commencé un 19 novembre. L’hiver était en avance ce jour-là. Le ciel était gris et bas. Il faisait froid dehors et les gens qui marchaient ressemblaient à des fantômes. Dans une maison, la femme qui allait devenir ma mère était assise dans un fauteuil et lisait un livre quand l’homme qui allait devenir mon père frappa lourdement à la porte...’’

- - - - -

Jody
J’ai quelque chose à te dire.
Tom
Je vais chercher de l’eau
Jody
Non assieds-toi.
Tom
De quoi s’agit-il ?
Jody
Tom, je suis enceinte
Tom
Tu es enceinte et alors ce n’est rien ça va passer tu, tu es... QUOI ? Mais c’est un miracle ! C’est extraordinaire ! Oh mon dieu que je suis heureux, je t’aime Jody, mais alors quand allons-nous avoir ce petit avec nous, hein, c’est pour quand ?
Jody
Tu sais c’est peut-être une petite.

- - - - -

Le représentant
’’Je vous l’ai dit... Ecoutez. Je vais être franc avec vous. Vous savez, moi aussi je suis un ardent défenseur de la nature, des animaux et de tous ces trucs à la mode. L’entreprise pour laquelle je travaille m’a chargé de vous faire une offre que vous ne pourrez pas refuser : un tarif exceptionnel pour l’achat d’un gigantesque aquarium. Votre enfant se sentira comme chez lui. Vous pourrez le voir à travers une glace blindée sans risquer d’attraper une maladie ou je ne sais pas quoi- après tout mieux vaut être prudent avec toutes ces saloperies qui traînent- bref... nous avons même prévu l’équipement nécessaire pour pouvoir lui donner à manger sans se mouiller, vous allez voir j’ai tous les plans ici. Si vous voulez bien jeter un oeil sur ce catalogue... Le nettoyage de l’aquarium est entièrement chimique, mais c’est sans danger pour votre pois... votre enfant. C’est un produit désinfectant naturel biodégradable, qui préserve l’environnement. Et je vous en prie surtout monsieur Fisher, surtout, ne parlons pas d’argent !’’

- - - - -

Jérémy
’’Je dormais très peu. Je n’avais pas besoin de beaucoup de sommeil, je me sentais tout le temps en forme. La nuit il m’arrivait de faire des rêves. J’étais dans la mer et je nageais. J’étais nu, je n’avais pas froid. Je me sentais bien. Je rencontrais des poissons et j’arrivais à communiquer avec eux sans parler, comme ça. Dans la nuit, je voyais comme en plein jour et plus tard, lorsque j’ai appris à marcher, je me déplaçais sans allumer la lumière. Je sentais les objets autour de moi et je n’avais pas besoin de les voir. Mes oreilles étaient très développées. Je pouvais entendre une mouche marcher sur le carreau d’une fenêtre, mais je pouvais aussi percevoir des sons très aigus.A l’école, j’étais premier dans toutes les matières et surtout en éducation physique. Mais je m’ennuyais. Papa m’avait inscrit à la piscine et le mercredi tout le monde venait me voir nager. Des fois, je restais une heure sous l’eau sans jamais sortir pour respirer. Je m’allongeais dans le fond du grand bassin et je restais, comme ça, à regarder ce qui se passait là-haut. Je m’ennuyais. Quelquefois j’étais très triste, parce qu’il n’y avait personne pour venir jouer avec moi au fond de l’eau. Alors un jour le directeur de la piscine a eu une idée. ...’’

- - - - -

Jody
Non je ne trouve pas que ce soit une bonne idée. Et je te dirais même que c’est très triste de la part de ce directeur de t’avoir mis ça dans la tête. Tu as besoin d’aller à l’école. Tu as besoin de voir les autres enfants et d’avoir des camarades de ton âge. C’est important.
Jérémy
Mais maman je ne suis pas comme les autres, pourquoi je devrais faire comme eux ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.