Du TAC au TAC

Quand les ados s’emparent de l’écriture théâtrale contemporaine

Accueil > Témoignage participation projet > Ateliers artistiques en classe

Ateliers artistiques en classe

mercredi 22 mai 2019, par Dominique Paquet

Âges et classes concerné.e.s par les projets : SEGPA, collèges, lycées
Statut, personne encadrante : Dominique Paquet, docteur en philosophie et en esthétique, actrice et autrice.

Des textes écrits par les ados

Après une préparation en classe de la rencontre, des élèves de tous âges écrivent une pièce de théâtre de A à Z sur des questions qui les touchent. La classe pourra jouer la pièce écrite par les élèves. C’est un projet qui s’adapte en fonction de l’implication et de l’investissement de chaque professeur et de l’établissement. Le projet aborde des thèmes précis et aide les élèves à aller plus loin dans un thème choisi.
« C’est génial d’arriver à écrire une pièce complète en peu de temps avec des élèves Ce qui encore plus génial, est de pouvoir les accompagner jusqu’à ce qu’ils montent sur scène, pour jouer leur création. Ce projet requiert énormément d’implication et de travail mais le résultat est toujours présent. »
L’actualité peut avoir un fort impact sur les thématiques abordées. Les jeunes parlent de ce qui les touchent. Ils intègrent grandement les choses qu’ils vivent. Il y a quelques temps un tsunami a eu lieu et les élèves de Clermont Ferrand ont choisi de travailler sur ce sujet. Dans une autre classe, la question du héros genré ou celle de la transsexualité a été abordée. Aujourd’hui les élèves abordent plus frontalement les questions du genre ou de l’écologie. Ils travaillent et s’interrogent aussi sur les héros et les super-héros, l’accueil de l’autre, la tolérance et de nombreux sujets d’actualité. Tous ces projets sont des expériences extraordinaires, que ce soit dans le 18ème arrondissement de Paris, à Aurillac ou en Auvergne.
C’est très intéressant de travailler en peu de temps et de voir des jeunes parvenir à écrire une pièce, à la lire et à la jouer. Ils la jouent ensuite soit sous la direction de l’artiste, soit celle d’un autre intervenant. Pour l’autrice, le projet mené jusqu’au bout avec les élèves est ce qu’il y a de plus valorisant dans un temps banalisé afin de se consacrer entièrement au projet et de construire des liens forts dans la classe.

Son conseil ? Choisir la singularité !

Pour souligner la beauté du projet, 3 textes écrits par les adolescents sont joints à ce partage d’expérience.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.